Tél : 01 45 92 01 46 port : 06 27 91 08 75
Prendre rendez-vous en ligne

Rappel gratuit

En cas d'urgence votre ostéopathe vous proposera un rendez-vous dans la journée
Vous êtes ici : Accueil > Actualités > Ostéopathie et accouchement par césarienne

Ostéopathie et accouchement par césarienne

Le 04 mai 2013

Conséquences d'une naissance par césarienne pour le nourrisson

L’accouchement par césarienne, qu’il soit programmé ou réalisé en urgence, peut être à l’origine de troubles pour le nourrisson.

En effet, la naissance par césarienne prive le nouveau-né du modelage du crâne qui a lieu lors du passage au niveau du bassin de la maman, au cours d’une naissance par voie basse.

Ce modelage permet des stimulations nécessaires au bon développement du nourrisson.

Lors d’un accouchement par césarienne, la transition entre la vie intra-utérine et le monde extérieur est très brutale. Elle ne permet pas au nouveau-né de se préparer progressivement à sa venue au monde. Ainsi, l’adaptation du corps du bébé, notamment d’un point de vue nerveux et circulatoire, doit être très rapide.

De plus, selon la technique utilisée par l’obstétricien, cette naissance peut occasionner des tensions au niveau du rachis cervical supérieur du nouveau-né.

Tous ces éléments peuvent perturber l’équilibre corporel du nourrisson et être à l’origine de troubles fonctionnels tels que des régurgitations, des troubles du sommeil, et une irritabilité excessive.

C’est pourquoi, il est conseillé de consulter un ostéopathe pour bébé, peu de temps après la naissance, afin de dénouer les tensions liées à celle-ci, et ainsi permettre à l’enfant de débuter sa vie dans les meilleures conditions.

Qu’en est-il de la maman ?

L’accouchement est une source indéniable de bouleversement pour le corps de la maman, et peut être source de douleurs et d’inconfort.

Dans le cas d’une césarienne, un élément supplémentaire peut perturber le corps de celle-ci : la cicatrice.

En effet, cette cicatrice va être à l’origine d’adhérences tissulaires qui vont perturber la souplesse des tissus et la mobilité des structures environnantes, notamment le rachis lombaire et le bassin.

Un traitement ostéopathique après un accouchement, et notamment le travail de la cicatrice dans le cas de césarienne, permet au corps de récupérer plus rapidement et de prévenir d’éventuelles douleurs post-accouchement.

c