Tél : 01 45 92 01 46 port : 06 27 91 08 75
Prendre rendez-vous en ligne

Rappel gratuit

En cas d'urgence votre ostéopathe vous proposera un rendez-vous dans la journée
Vous êtes ici : Accueil > Actualités > OSTÉOPATHIE ET MAL DE DOS

OSTÉOPATHIE ET MAL DE DOS

Le 21 octobre 2013
Le mal de dos, et en particulier la lombalgie, sont des douleurs très fréquentes qui peuvent devenir handicapantes au quotidien. L'ostéopathie peut vous aider à vous reconcilier avec votre dos!

Qui n’a jamais eu mal au dos ? La lombalgie est le mal de dos le plus fréquent.

La douleur se situe dans le bas du dos, elle est souvent accompagnée d’une raideur musculaire et d’une perte de mobilité qui perturbent chacun de vos gestes quotidiens.

Lorsqu’elle ne rentre pas dans le tableau clinique d’une pathologie connue en médecine, elle est qualifiée de lombalgie commune.

Lorsque la lombalgie dure plus d’un mois, on parle de lombalgie chronique.

On l’attribue souvent à l’arthrose, au surpoids, à la fatigue, au stress.. etc.

La prise en charge de première intention est la prescription d’un antalgique et d’un décontracturant musculaire ; parfois des séances de kinésithérapie sont conseillées afin de réduire la douleur.

 

MAIS QUE SE PASSE-T-IL EXACTEMENT AU NIVEAU DE VOTRE DOS ?

 

Les vertèbres lombaires reposent sur le sacrum, l’os triangulaire central qui sert de base. Le sacrum est entouré de part et d’autre par les os de la hanche (les os iliaques).

Ces structures articulaires sont reliées par des haubans musculaires qui absorbent les forces et par des ligaments qui ont pour rôle de stabiliser les articulations.

 

Le mal de dos peut être d’origine musculaire, ligamentaire ou nerveuse.

 

ORIGINE MUSCULAIRE

Lors d’un effort brutal ou du maintien prolongé d’une mauvaise position, il va se produire une contracture musculaire : les muscles ne parvenant plus à absorber les forces dirigées sur la colonne vertébrale ou la colonne vertébrale étant déjà fragilisée avant l’effort.

 

ORIGINE LIGAMENTAIRE

Lorsque la tension musculaire persiste, elle finit par déstabiliser l’articulation, ce qui va engendrer des tensions ligamentaires à l’origine de l’apparition d’une douleur sans aucun effort brutal.

 

ORIGINE NERVEUSE

Lorsque les forces de contraintes deviennent trop importantes, le déséquilibre vertébral est tel que l’espace intervertébral va se réduire, ce qui va entrainer une compression du disque intervertébral. Ce disque va faire saillie contre le nerf qui émerge de la colonne vertébrale et provoquer ainsi une douleur radiculaire (douleur provoquée par la compression d’une racine nerveuse). Selon l’étage comprimé, il va provoquer une douleur sur le territoire du nerf sciatique (douleur de type sciatique) ou du nerf crural (cruralgie).

 

COMMENT L’OSTÉOPATHIE PEUT VOUS AIDER ?

 

Le mal de dos est bien souvent la projection d’un déséquilibre fonctionnel de l’organisme.

L’ostéopathie considère le corps humain comme une unité. Les inter-relations entre chaque partie de l’organisme permettent de comprendre le mécanisme d’installation de la douleur. Ainsi, l’ostéopathe va chercher la cause du déséquilibre, identifier les contraintes mécaniques imposées à l’articulation et les neutraliser afin d’éviter toute récidive de la douleur.

 

La colonne vertébrale supporte les contraintes issues des muscles mais aussi des organes et des viscères. Une alimentation déséquilibrée ou une mauvaise association de certains aliments peuvent perturber la fonction digestive et hépatique. Le dysfonctionnement de ces fonctions peut être à l’origine de contraintes exercées sur la colonne vertébrale, compte tenu des relations anatomiques entre les organes, les viscères et la colonne vertébrale.

 

Ainsi, l’ostéopathe peut être amené à vous donner des conseils nutritionnels afin de rétablir un bon fonctionnement digestif.

 

Certains déséquilibres du corps peuvent apparaître sans qu’aucune douleur ne se fasse ressentir immédiatement. C’est pourquoi il est conseillé de consulter un ostéopathe, deux fois par an, à titre préventif afin de conserver votre capital Santé.

 

QUELQUES CONSEILS

 

Au réveil : pour vous lever du lit sans vous faire mal au dos, couchez vous sur le coté avec les jambes légèrement repliées, poussez avec les mains et faites un mouvement de balancier pour vous relever.

 

Pour la réalisation d’activités au sol (exemple : jardinage) : ne jamais poser simultanément les deux genoux au sol, conservez un pied au sol en vous appuyant sur le genou fléchis.

 

Pour soulever une charge lourde : fléchissez les jambes en gardant le dos bien droit pour attraper l’objet, puis relevez-vous toujours en conservant le dos droit et en maintenant la charge au plus proche de vous.

 

Quelques conseils nutritionnels :

- Ne consommez pas plus de 3 yaourts par jour : car le galactose contenu dans les yaourts, ingéré en grande quantité, peut fragiliser le foie.

- L’acide lactique contenu dans les yaourts associé à des céréales ou des féculents au cours d’un même repas est source de ballonnements. Consommez yaourts et fromage blanc de préférence une à deux heures avant ou quatre heures après un repas qui comprends des céréales ou des féculents.

c